Logo Commission Nationale des Juges de France

  Accueil    Actualités    Liste des Juges  Réserver un Juge    Le Juge & la CNJF    Téléchargements    Contact

Sections

 HARZ
Section des Canaris de Chant Harz
 MALINOIS
Section des Canaris de Chant Malinois
 TIMBRADO
Section des Canaris de Chant Timbrado
 COULEURS
Section des Canaris Couleurs
 POSTURES
Section des Canaris de Posture
 EXOTIQUES BEC DROIT
Section des Exotiques Bec Droit
 PSITTACIDES
Section des Psittacidés
 FAUNE EUROPEENNE & HYBRIDES
Section Faune Européenne & Hybrides

 

 

Vous êtes organisateur et vous souhaitez
Réserver un Juge CNJF

 

Etape 1 : faire le point sur les besoins en sachant qu’un juge ne peut juger que des oiseaux de sa spécialité et qu’il y a un quota d’oiseaux par juge et par jour : 72 en canaris de chant, 80 en canaris de posture et en faune européenne - hybrides, 120 en canaris couleurs, exotiques à bec droit, exotiques à bec crochu. Ces quotas peuvent être très légèrement dépassés à condition d’avoir l’accord express du juge. Un dépassement de plus de 20% peut donner droit à versement d'une indemnité supplémentaire.

Etape 2 : contacter par téléphone le ou les juges choisis pour s’assurer de leur disponibilité aux dates choisies (cf liste des Juges CNJF). Bien préciser les dates fixées pour le jugement, la ville exacte où le concours va se dérouler, le nom de la société, le nom et le n° de téléphone du responsable. Se renseigner pour savoir si le juge viendra par train, voiture etc… et s’il faudra prévoir un hébergement en hôtel (toutes ces infos étant données sous réserve). Après s’être assuré de l’accord verbal, adresser un courrier de confirmation avec coupon réponse (télécharger ici).

             

Etape 3 : s’assurer d’avoir bien reçu tous les accords écrits des juges (normalement les réponses doivent être faites dans un délai d’un mois maximum).

Remarques : les concours ont lieu à l’automne mais les réservations de juges se font plusieurs mois à l’avance voire parfois un an avant.

Renseignements pratiques :

Indemnité de jugement : elle est due par journée entière. Depuis plus de 15 ans le montant est inchangé soit pour 2017 la somme de 54 euros.

Hébergement : Les frais d’hébergement et de nourriture sont pris en charge par la société organisatrice. L’hébergement se fera en chambre individuelle (confort minimum avec toilettes et douche dans la chambre).

Défraiement du déplacement : Lorsque le juge se déplace en train, le défraiement se fait au tarif SNCF seconde classe, tarif plein. Lorsque le juge se déplace en voiture, le montant de l'indemnité kilométrique sera  de 0.33 € par km. Les frais de péage seront à la charge de la société organisatrice. Dans tous les cas, les frais divers en cours de trajet (repas, nuit d’hôtel) seront défrayés sur présentation de justificatifs et devront rester raisonnables.

Nota : si le voyage aller–retour dépasse huit heures, cela donnera droit à une indemnité compensatrice d’un montant égal à l’indemnité d’une journée de jugement.

 Marche à suivre pour l’accueil

Quelques jours avant le concours contacter par téléphone les juges réservés. Demander confirmation de l’heure d’arrivée et du mode de transport et notamment de l’accord sur la prise en charge des frais de déplacement. Indiquer le nombre d’oiseaux qu’il y aura à juger si ce nombre est déjà connu. Préciser au juge le lieu exact du rendez-vous (salle, hôtel, restaurant…) et donner un ou deux numéros de téléphone de personnes ressources à contacter en cas de problème. Eventuellement demander aussi un n° de téléphone mobile du juge. 

Organisation du jugement

S’assurer d’être en possession des bons types de fiches de jugement et de les avoir en nombre suffisant. Toutes les fiches sont téléchargeables gratuitement sur le site de la C.N.J.F. : (Fiches de Jugement)

S’assurer que les conditions de jugement seront optimales (tables suffisantes, conditions de clarté : éclairage naturel pour les canaris couleurs, cabines de chant ….). Les juges C.N.J.F. sont à votre disposition pour vous renseigner sur ces conditions pratiques. Attention : si les conditions ne sont pas satisfaisantes, le juge C.N.J.F. a pour devoir de refuser de juger.

S’assurer d’avoir des passeurs de cages en nombre suffisant et qu’ils seront présents à l’heure.

 Voilà. Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter au nom de la Commission Nationale des Juges de France de passer un agréable moment de convivialité au cours de ce jugement. L’expertise et le savoir-faire du juge C.N.J.F. est mis ainsi à la disposition de tous les éleveurs de France.